← Tous les articles

Une expérience en Hauts-de-France pour la détection des tumeurs cutanées

17 octobre 2018

En 2015, l’URPS Médecins Libéraux et le Syndicat National des Dermatologues Vénéréologues, avec le soutien de l’Agence Régionale de Santé (ARS), ont mis en place en Picardie un projet de téléexpertise en dermatologie pour la détection de tumeurs cutanées.

Ce projet, considéré comme l’une des premières expérimentation de télémédecine à grande échelle entre médecins libéraux, a pour intérêt de permettre une prise en charge plus rapide de patients présentant une lésion suspecte de la peau, sachant que l’on constate 90% de guérison lorsque le mélanome est traité rapidement.

11 dermatologues et 89 médecins généralistes libéraux ont été formés à l’usage de la téléexpertise dans le cadre de ce dispositif.

L’intérêt du projet a été confirmé par une évaluation réalisée sept mois après son lancement, publié par l’URPS Médecins Libéraux dans l’édition d’octobre 2016 de son magazine.

Il ressort une optimisation de la prise en charge, qui se caractérise par trois éléments :

  • un accès au soin facilité, le délai moyen d’obtention d’un avis étant de 3,5 jours, avec 73% des avis rendus en moins de 48h ;
  • une pertinence de l’action par rapport aux diagnostics établis, avec 60% des patients ayant nécessité une consultation en vis-à-vis diagnostiquées d’une lésion maligne ou pré-cancereuse ;
  • une optimisation de la coordination entre les acteurs, puisque l’on constate des collaborations et des effets d’apprentissage.

En moyenne, 40 avis ont été rendus par mois. Dans 60% des cas, le délai d’obtention d’un avis suite à une demande de téléexpertise a été d’un jour ou moins.