← Tous les articles

Le médecin remplaçant peut-il pratiquer une téléexpertise ?

Le médecin remplaçant peut-il demander une téléexpertise ?

Un médecin remplaçant conventionné peut demander des téléexpertises. Cependant, le dernier alinéa de l’article 34 de la Convention médicale du 25 août 2016 stipule que :

« L’activité du remplaçant est assimilée à celle du remplacé au regard de la facturation à l’assurance maladie. »

Ainsi, le remplaçant, bien qu’ayant une responsabilité propre, agit pour le compte du remplacé. Dès lors, ses téléexpertises seront à assimiler aux téléexpertises du médecin remplacé, et compteront dans décompte de ce dernier (pour rappel, les demandes de téléexpertises sont rémunérées annuellement par l’Assurance Maladie dans la limite de 500 euros).

Le médecin remplaçant peut il répondre à une téléexpertise ?

Comme pour les demandes, l’activité du remplaçant est assimilée à celle du remplacé. Cela veut dire qu’il peut parfaitement répondre aux demandes de téléexpertises lorsqu’il remplace. En revanche, il ne peut répondre pour son compte propre (donc en dehors des jours de remplacement).

 

En savoir plus :